lundi 23 novembre 2015

Wagons citernes : 4 nuances de gris #3

Dans ce troisième volet, nous allons donc voir la réalisation d'une autre forme de passerelle d'accès au dôme de remplissage et nous intéresser aux équipements de vidange.
Encore pas mal de travail en perspective!

Passerelle en L avec échelle simple
Le principe reprend la démarche de la passerelle à échelle double!

  • découper dans une feuille de laiton simulant une plaque antidérapante une pièce en forme de L de 24 x 19 x 6 mm ( grand côté x petit côté x largeur de la plateforme). Je tire deux pièces simultanément dans la feuille. La partie centrale est conservée pour faire des marchepieds par exemple.
  • couper une longueur d’échelle de 45 mm ou 14 échelons.
  • deux longueurs de fil de laiton de 0,5 mm de section et de  38 mm et 37 mm de longueur. 


  • Plier à angle droit 10 mm à chaque extrémité de façon à former deux arceaux rectangulaires de 18 et 17 mm. Plier 2 mm à chaque extrémité dans un plan à 90 degrés.
  • Souder les arceaux en fil par l’arrière sur les deux côtés extérieurs de la plateforme. La rembarde de 18 mm sur la partie transversale de la plateforme (repère de 19 mm), et celle de 17 mm sur la partie parallèle à la citerne ( repère de 18 mm)


Une photo valant mieux qu'un discours confus, voici le montage
 de la plateforme, de l'échelle et des arceaux.
  • Souder par le dessous une longueur d’échelle, en alignement du côté transversal de la plateforme, et entre les deux arceaux, . Vérifier l’alignement.


  • Plier l'échelle pour l'adapter à la forme de la citerne.


  • former 1 cavalier de fil de 0,5 mm de la largeur de l'échelle et souder cette pièce à angle droit de l'échelle pour permettre la fixation de celle-ci sur le châssis (2 trous de 0,5 mm).
Prendre soin de placer l'échelle du côté qui ne passe pas devant les manettes de réglage des freins.
Pour assurer le bon positionnement de la plateforme, je perce un trou de 0,50 mm qui traverse la plateforme et la citerne au niveau de sa soudure longitudinale supérieure.
L'ensemble sera collé pour fixation définitive.

Les équipements de vidange
Rarement représentés, ces équipements sont bien visibles sur certaines photos. (cf ci-dessous). Nous allons donc les reproduire de façon simple.

Ils sont constitués d'un ensemble de canalisation : une verticale au centre sous la citerne rejoint un tube horizontal qui se prolonge de chaque côté jusqu'aux flancs du châssis. Là cette tubulure est soutenue par une plaque bride qui supporte la ou les vannes de commande. Celles-ci sont placées à l'horizontale ou en oblique. Encore une façon de varier les modèles.




Pour réaliser cet équipement, j'utilise une tige de laiton de 2 mm de diamètre et 10 mm plus large que le châssis du modèle. 


Les brides sont réalisées dans un morceau de feuille de laiton découpé en pyramide tronquée (4mm de large x 7mm de haut. troncature de 3mm), et percé à 1,5 mm puis ajusté à la lime aiguille jusqu'à 2mm en son centre pour passer le rond.
Souder à la largeur désirée. 

2 mm de la partie supérieure sont à plier à angle droit vers l'intérieur. Cette partie servira de surface de collage sous le longeron du châssis.







Reste à monter la pièce qui représentera la vanne de vidange.

En ce week-end pluvieux et froid, toutes les conditions sont réunies pour attaquer les équipements de frein !

Restez en ligne!

Visiter la chaîne de RAIL91 sur youtube : http://www. youtube.com/user/clubrail91
Enregistrer un commentaire