mercredi 25 mai 2016

Les dessous de Marcigny !

Non, nous ne virons pas au graveleux ni à l’aguicheur! Nous allons faire un petit retour sur, ou plutôt sous, un site bien connu : la Ferme du plateau des Malvas!
Le Gouffre des corbeaux...
...s’ouvre en contrebas d’un pré et sert de perte au petit ruisseau qui traverse le plateau. Et bien entendu, des spéléos en font leur terrain de jeu!

La situation
Au bord de la bouche d'entrée, les randonneurs observent,
curieux, les spéléos qui s'apprêtent à descendre.
Nous sommes dans les années 70, époque à laquelle la spéléologie se développe en s’inspirant des techniques alpines.

Un gouffre sur un plateau calcaire avec un ruisseau qui se jette dedans en cascade.

Un sentier de randonnée passe à proximité. Une barrière de protection a été posée par les spéléos et les agriculteurs du coin pour protéger les animaux et les randonneurs d’une chute fatale.

L’équipe d’exploration est en cours de progression : 3 sont déjà dans la salle du lac, 1 descend le puits d’entrée, 2 autres attendent en surface la libération des agrès pour descendre à leur tour.

Dans la salle du lac, les explorateurs croisent les visiteurs qui admirent le paysage souterrain depuis les plateformes de visite.

Réalisation
L’équipe et l’équipement
Nous avions déjà préparé l’équipe de spéléos en partant d’une base d’ouvriers avec
casques.
Nous avons apporté quelques modifications à ces personnages :
  • atténuation des pans de vestes et peinture uniforme (jaune ou rouge) pour évoquer des combinaisons.
  • évocation des sangles de harnais et de baudrier par un trait de peinture
  • arrondissement à la lime douce des casques
  • réalisation de sacs de type “Kit bag” peints en rouge
  • peinture verte pour les bottes en caoutchouc

Note : Les “Kit bag” pour ce type d'activité sont spécialement réalisés en toile plastique renforcée et imperméable pour le transport des cordes et des agrès. Leur forme allongée permet le franchissement de passages étroits.

Plan topo du puits d'entrée du gouffre
des corbeaux
Mise en situation
Pour réaliser une scène cohérente, un petit schéma est réalisé pour le positionnement des personnages et la pose des agrès.

Ceux-ci sont réalisés à partir d’un fil électrique mono-brin type fil téléphonique.

Pour éviter les frottement de la corde sur les parois et ainsi éliminer le risque de rupture, le trajet de la corde respecte les règles imposées pour la sécurité : 

  • Main courante d’approche,
  •  double amarrage en tête de puits 
  • et point relais dans le puits.





Un bloc de roche naturelle est ajouté au décor pour faire un rocher surplombant le gouffre et la rambarde de sécurité afin d’y installer les amarrages.

Le sol est légèrement creusé pour y incruster le rocher.

Une modification du personnage qui descend dans le puits est effectuée par adjonction d’une pointe d’aiguille au niveau du ventre pour aider à la fixation sur la paroi et pour y fixer la “corde”.

Oui bon , d'accord, c'est spécial...
mais on ne voit plus rien une fois en place !!
Enfin, les personnages sont fixés à leur place à la colle bi-composant, en les maintenant avec une pince si nécessaire le temps de la prise. Le fil est entouré et fixé à la cyanolite autour des points d’amarrage (rocher à l’entrée et personnage en descente)








Le gouffre des corbeaux

En attendant la descente

Au relais de - 15m dans le puits d'entrée, on domine la salle du lac


La salle du lac : visiteurs et spéléos se croisent brièvement

Rappel des articles précédents :




Modules courbes

Pendant ce temps-là, du côté des modules courbes, la plateforme des voies en rampe est posée.


La pente à 2% et le devers intérieur de 2 mm pour une inscription en courbe idéale sont  réglées par positionnement des chandelles de soutien, en hauteur pour la pente et en inclinaison pour le devers.

Des contrepoids (barres d’acier) sont fixés sur le bras inférieur du module amovible.

Estimé à environ 5 kg, la masse permet un relevage sans effort du plateau, et son positionnement sur toute la largeur réparti bien la charge.

Sur ce cliché on voit bien au premier plan la voie de formation, les voies de niveau avec à gauche les entrées de tunnel
et au second plan le support de voie en rampe à 2%

Il restera à imaginer un système de blocage de de la position du plateau pour l’alignement parfait des voies et à procéder au câblage.

Visiter la chaîne de RAIL91 sur youtube : http://www. youtube.com/user/clubrail91
Enregistrer un commentaire