mardi 11 juillet 2017

Pour une bonne conservation : la mise en boîte !

Pour le collectionneur et l’amateur de train miniature, la question du rangement du matériel est un souci permanent. Voici quelques solutions retenus par des membres de Rail91.



La conservation en boîte d’origine est bien sûr le premier choix, mais ce n’est pas toujours possible. Les modèles acquis d’occasion, ou les anciens achats n’ont pas tous ces emballages protecteurs.

D’un autre côté, il arrive fréquemment qu’on souhaite rassembler en une rame cohérente un ensemble de véhicules, marchandise ou voyageur, à transporter et à utiliser sur un réseau, en exposition par exemple ou simplement au club ou chez un amis, pour une session de jeu.


Pour ma part, c’est cette seconde option que j’ai retenue, et je constitue ainsi des boîtes complètes toutes prêtes à l’emploi. Les boites d’origine sont bien sûr conservées et soigneusement consignées dans le fichier de suivi du matériel, histoire de remettre le véhicule dans sa boîte si une session était envisagée par exemple.


Plusieurs solutions sont utilisées selon le matériel.


Les motrices
Elles sont systématiquement, ou presque, dans leur boite d’origine. C’est la meilleure protection pour les petites pièces de détail. Les notices sont photocopiées et conservées dans un classeur.

Pour les occasions, je refait des boîtes spécifiques à base de carton de calendrier pour la boîte elle même et de cartoline plus fine pour le couvercle. Collage à la colle blanche vinylique et renfort avec du ruban kraft adhésif à l'eau. Les calages sont découpés dans des mousses alvéolées de récupération.
150X Roco : boîte maison avec mousse découpée à la forme

J'ajoute un logement avec un sachet plastique refermable
pour récupérer et conserver les pièces tombées ou cassées
avant réparation.



Dans quelques cas particuliers, la boite d’origine n’est pas utilisée au quotidien en raison d’un manque de praticité. Je pense en particulier à Piko (pour ne pas le citer). Mes 66000 trouvent ainsi leur place dans des boîtes de chocolat, protégées dans un film souple à cellules fermées et calées par des blocs de mousse.


Même traitement pour certains locotracteurs dont les emballages modernes sont surdimensionnés (Y 7100 LSM), ou sans boîte (Y 9100 / 51000 jouef refait - voir dans un prochain article).


Véhicules tractés
Indifféremment, les voitures et wagons sont traités à l’identique.


Rame OCEM RA 8 éléments (Jouef).
Boîte à chaussure, revêtement bleu, étiquette.
La solution boîte à chaussure me convient parfaitement! :
On y range jusqu’à 8 voitures dont un fourgon et 16 wagons courts pour les marchandises.

De quoi faire des compositions cohérentes et qui, de plus, correspondent aux dimensions des quais de notre réseau de Marcigny.











Rame de tombereaux de charbon de 16 éléments
 (Jouef, Lima, Piko). Boîte maison avec étage intermédiaire.
Les wagons sont protégés par une feuille de papier de soie.

Je renforce éventuellement les parois extérieures et le fond avec du carton de calendrier (Il est possible également de faire une boite complète en carton de calendrier pour adapter à des dimensions particulières).

Je réalise un plateau avec le même matériaux pour un étage intérieur séparant et facilitant le rangement des modèles, et un couvercle également en carton de calendrier.
Penser à faire des ouïes dans le fond du plateau pour éviter l'effet de succion si les dimensions sont très ajustées.


Selon les cas je réalise ou pas des séparateurs fixes en carton.

Mais si je n'en fais pas, j’utilise une feuille de papier de soie enveloppant alternativement les véhicules, et/ou des intercalaires de carton fin ou de polystyrène (pas celui à bille, celui pour isoler les murs !).
La boite est ensuite recouverte de papier kraft de couleur : rouge pour les marchandises, bleu pour les voyageurs.


Pour les wagons de marchandise modernes, plus longs, il faut chercher des solutions alternatives. Les boîtes de chaussures ne sont pas toujours adaptées : trop courtes (rien ne rentre) ou trop longues (place perdue).
Rame citerne à gaz.
Boîte maison faite à la demande.
Capacité de 16 wagons.
J’ai trouvé par exemple pour une rame de 8 couverts Gas Jouef (en cours de réhabilitation et de détaillage) une boîte de chemise de marque qui me permet en plus d’ajouter latéralement 3 couverts à essieux pour agrémenter l’aspect de la composition.

Rame Gas / G (8 Gas - 3 G), possibilité d'ajouté un Gas.
Boîte de chemise.
Il faudra ajouter un système de fermeture (aimant + plaque métallique?)
Dans le même ordre d’idée, des boîtes de repas (celles distribuées dans certaines entreprises pour les repas de fête ) sont aussi adaptées


Autres possibilités.
Gérard D., range ses rames voyageur dans des petits tiroirs en contreplaqué avec séparateurs recouverts de feutrine.


Joël G. réalise des boîtes complètes en cartonnage (carton de calendrier) recouvertes de tissus.

Le modèle Joël : carton double épaisseur et habillage tissus.
La grande classe !
Il utilise également des boîtes qui contenaient des papiers de qualité pour imprimante avec un couvercle habillé d’une feuille cristal permettant de voir le contenu.

Une valisette en bois avec poignée ayant contenu des bouteilles de vin, fait un écrin pour une quinzaine de wagons. Les séparateurs sont en carton de calendrier recouverts de feutrine verte. Le couvercle est rempli de mousse qui vient caler l’ensemble une fois fermé.



Identification des boîtes
Motrices : Classiquement, le rangement dans leur boite d’origine se fait sur des étagères. On ne voit donc que l’extrémité des boîtes.
Pour faciliter le classement et la sélection du modèle à utiliser, je réalise des étiquettes à la dimension des boîtes. Ces étiquettes ne comportent aujourd’hui que trois informations : la marque et l’identité de la machine : par exemple Roco /  A1A 68034 et l'adresse du décodeur le cas échéant.
Le coin des "bleues". Les étiquettes sont posées sur les extrémités sauf si
le conditionnement offre la même disposition des informations.
(Ici la HJ 67036 DCC sound)

Pour les matériels tractés, les étiquettes sont apposées sur le couvercle et sur une des d’extrémités. Elles regroupent les informations suivantes :
  • le type de rame (voyageur/marchandise) (déjà identifié par la couleur de la boîte)
  • Le type de matériel ou le nom du train
  • l’époque ferroviaire
  • la liste des véhicules (type / marque)


Exemple d'identification de la rame OCEM RA


Dans un futur proche, je proposerai une méthode pour insérer un QRcode sur l’étiquette. il suffirai de le scanner pour pointer avec un navigateur sur une ressource locale, type fichier PDF, directement sur smartphone sous Androïd. Ce PDF pourra contenir toute les informations que vous souhaitez : référence fabricant, identification, date d’achat, valeur, état, maintenance, référence du décodeur, etc.



Visiter la chaîne de RAIL91 sur youtube : http://www. youtube.com/user/clubrail91
Enregistrer un commentaire