jeudi 25 février 2016

Le TGV à la rescousse des autorails!

Réalisations intégrales ou modèles de collections du commerce acquis par abonnement, il existe de nombreux cas ou nous avons besoin de motorisation et de captage de courant sur mesure.



Joël nous propose sa solution "à pas cher" pour le captage du courant.



La source
Les tgv lima sont alimentés par un fil sur le bogie moteur et l'autre sur le bogie arrière. Cela pose problème dès lors que plusieurs alimentations séparées existent sur un réseau.


Bogie dans son état initial avec axe décentré


Il en est de même si on veut se servir du bogie arrière comme bogie d'alimentation pour des constructions intégrales ou pour équiper des autorails par exemple.



Comment faire ?
Enlever proprement les deux flancs de bogies. 
On pourra les remettre si nécessaire ou réaliser des flancs de bogie à la demande par moulage par exemple.

Ouvrir le bogie.

Pièce de laiton pour le contact
Percer un trou avec un foret de 2 mm sur un des cotés comme sur la photo.



Mettre en place la pièce coupée dans une plaque de laiton de 0,3 mm.

Attention couper la pièce dans le sens du laminage car autrement le laiton est cassant .


Faire attention à bien couper la vis au ras de l'écrou à l'intérieur pour qu'elle ne touche pas l'axe central si on décide de centrer celui-ci.


Pour ma part je remets l'axe au milieu du bogie systématiquement .

Bien vérifier que la vis ne touche pas le ressort avant de refermer .

Souder un fil sur la pièce en laiton .


Ça fonctionne très bien .



Nous vous proposerons dans quelques temps l'exemple de la motorisation d'un autorail Berlier atlas avec utilisation de ce bogie.











Visiter la chaîne de RAIL91 sur youtube : http://www. youtube.com/user/clubrail91
Enregistrer un commentaire