lundi 22 janvier 2018

De beaux locotracteurs à base de moteur de récupération


Joël nous gratifie encore d'une surprenante et extraordinaire production intégrale de locotracteurs de manœuvre. Vous allez voir que les bases sont originales puisqu'il est question de moteurs de DVD et de bogies de TGV!

Le début de l'aventure commence avec un châssis de locotracteur 51000 Jouef dont les dimensions correspondent au châssis d'un Y 6400.



Ensuite il y eu une séquence de récupération de moteurs de lecteurs DVD de salon.
Certains d'entre eux tenaient sur ce châssis, moyennant quelques aménagements. (voir motorisation autorail FNC sur principe identique )





Y 2100/2200. Source Wikipédia

Des recherches documentaires dans les revues spécialisées et sur Internet fournissent des schémas de divers locotracteurs de petite taille aptes à manœuvrer quelques wagons dans l'enceinte d'un dépôt, d'une usine ou d'un embranchement particulier.





Enfin, dans les réserves de matériel du club, une rame de TGV Fobbi met à contribution ses bogies intermédiaires pour en faire des châssis pour ces petites unités motrices.

Après test avec des pièces mécaniques de récupération d'origine Jouef, l'achat d'ensemble vis sans fin/pignon s'avère nécessaire.

Dans ces montages, quelques éléments se retrouvent systématiquement :
- le moteur est positionné dans la cabine
- l'axe moteur est vertical et équipé d'une vis sans fin
- si possible choisir des essieux à petites roues  ou/et un pignon de plus grand diamètre pour diminuer la vitesse
- Compte tenu du fait que le châssis est rigide, le moindre défaut de géométrie des essieux peut provoquer une perte de contact avec le rail. Il est donc nécessaire de bien charger de masse inerte avec du plomb dans tous les recoins possibles (faire de nombreux tests pour parfaire l'équilibre dans les deux sens de roulement) et multiplier les prises de courants sur les roues.

Une fois ces éléments fixés, le reste n'est que construction plastique classique pour donner les formes voulues en s'aidant des schémas et photos disponibles.

La série de photos ci-dessous montre les étapes clés de ces constructions


Bogie de TGV Méhano.
axe moteur et pignon.
Le bogie est intégralement habillé de carte plastique.





Moteur de DVD en place pour un futur Y 6100/6200








Etape de construction de la cabine et du grand capot
Y 6100 / 6200

Plaquette cuivrée pour l'installation des captations de courant.
Elle est simplement collée au châssis.

Remarquer la multiplication des prises de courant en fil de bronze phosphoré, les pièces de détail des boîtiers de roulement
et de suspension à lames moulés à la résine sur d'autres modèles et enfin les réservoirs réalisés dans un rond de bois dur.
Sur ce châssis de y 6400 (ex 51000), on voit une des résistances destinées à réduire le courant pour ralentir le modèle.
La solution des diodes est également utilisable.
Particularité : une gorge a été réalisée au tour pour ajouter les bandages sur les deux roues de l'essieux moteur.

Les multiples masses installées dans les capots donnent la stabilité et l'adhérence au modèle.
Le poids avant sert également de point de fixation par vis.










Sur ce Y 6400, un travail complémentaire de réalisation de
rambardes, mains courantes, poignées et grille d'aération
du moteur amène la spécificité du modèle.
Selon les séries, le nombre de fenêtre de la cabine ou la grille
diffèrent ce qui permet de faire plusieurs modèles et varier ainsi le parc.






Une jolie brochette de locotracteurs !


Visiter la chaîne de RAIL91 sur youtube : http://www. youtube.com/user/clubrail91
Enregistrer un commentaire