dimanche 2 octobre 2016

Gare de Ris-Orangis : piège à pantographe!

Alors que le club va présenter son réseau la Gare de Ris-Orangis, années 60 fin novembre à Ris-Orangis dans le cadre de l'exposition annuelle multicollection, les membres se sont donnés comme objectif de circuler à pantographes levés!

Le réseau de la Gare de Ris-Orangis, présente la situation au moment de l'électrification de la ligne. Celle-ci est alimentée sous caténaires 1500 Volts courant continu comme on le voit sur cette photo.


L'ancienne usine Jaquemaire à Ris-Orangis
Sur notre modèle, nous présentons également cette caténaire, de marque JV, soutenue par des poteaux en treillis ajourés. Cette caténaire est essentiellement décorative.

(retrouvez la maquette de l'usine ICI et LA)

L'installation est assez délicate. Les poteaux sont positionnés de façon à ce que des portions de caténaire soient amovibles entre modules. Les autres portions sont fixées à demeure et soudées entre elles.
Seules les parties de voie rectiligne sont équipées (voies principales) ainsi que quelques voies de débord et les deux extrémités des voies de formation du faisceau dit "Mac Cormick". Comme dans la réalité, les convois sous traction électrique étaient refoulées pour que la motrice dispose d'un captage de courant. Les manœuvres étaient assurées par un locotracteur.
Le montage reste fragile et l'installation de véhicules sur les voies est toujours très délicate!

La hauteur est donc respectée pour le fil de contact. 
Si on veut circuler à pantographe levé, il est nécessaire de disposer d'un dispositif qui attrapera la palette à son déploiement vertical  maximum pour ensuite l'amener à la hauteur voulue : c'est le rôle du piège à pantographe installé au deux extrémités du réseau.

Comment ça marche?

Le premier poteau de caténaire supporte le un fil porteur principal auquel est soudé le fil de contact simple positionné au niveau de la console (bras de support horizontal).

Ce fil rejoint le fil de contact auquel il est soudé au second poteau avec un angle de quelque degrés.

Lors du déplacement d'une machine, le pantographe totalement déployé entre en contact avec le fil et est abaissé petit à petit à la hauteur du fil de contact de la caténaire. L'effet ressort plaque la palette, rendant ainsi l'effet voulu.




Raccord soudé au fil de contact

Point de départ "haut" au niveau de la console

Le "piège" est tendu !
Vue de face dans l'axe des voies
 Cinématique du pantographe

Le pantographe entre en contact avec le fil

Il s'abaisse avec le fil pendant que la machine avance ...
... et atteint sa hauteur optimum sur la caténaire

Vue des deux pantographes selon leur position sous le fil du piège

En sortie de ligne, le mécanisme fonctionne à l'inverse et fait remonter le pantographe à sa hauteur maximum.

Nous espérons vous proposer quelques vidéos à l'occasion de l'exposition du 27 novembre.


Visiter la chaîne de RAIL91 sur youtube : http://www. youtube.com/user/clubrail91
Enregistrer un commentaire